Tweets sur sporthinker
Sporthinker
Un rendez-vous hebdomadaire pour tous les passionnés de sport.

Mondiaux - Doha - Deux équipes de France pour le prix… ou au mépris d’une ?

La course en ligne des Championnats du monde de cyclisme sur route se déroule ce dimanche, à Doha. L’équipe de France s’avance avec deux outsiders en ses rangs : Nacer Bouhanni et Arnaud Demare, chacun accompagné de trois équipiers. Reste à savoir si cela procure au collectif tricolore deux fois plus… ou deux fois moins de chances de triompher. 

(Paris-Nice 2016, 2e étape - Nacer Bouhanni, 3e, Michael Matthews, 5e, et Arnaud Demare, 1er)

Bernard Bourreau a tranché. Enfin, en partie. Nacer Bouhanni et Arnaud Demare sont du voyage pour ce Championnat du monde au Qatar, à Doha, et Bryan Coquard reste à quai. Le sélectionneur français n’a donc pas fait, totalement, « le choix de ne pas choisir » : pas de Coq’, mais deux coqs dans une même basse-cour. Deux hommes aux ambitions légitimes (11 victoires dont 4 en World Tour pour Bouhanni, 5 succès dont 2 en WT et, surtout, Milan San Remo pour Demare cette saison).

« Essayer de se mélanger »

Et ce pouvoir bicéphale ne sera pas la seule cause de scission chez les Bleus. Chaque sprinteur emmène avec lui dans le désert qatarien, une partie de son « train ». Geoffrey Soupe,  Christophe Laporte et Cyril Lemoine (Cofidis), formeront la garde rapprochée de Nacer, William Bonnet, Yoann Offredo et Marc Sarreau (Fdj), celle d’Arnaud. Reste Adrien Petit, électron libre de Direct Energie, qui a couru avec les deux hommes (il a côtoyé Bouhanni chez Cofidis en 2015 et il était à la fois le poisson pilote de Demare et son dauphin lors du titre de Champion du monde espoir acquis par ce dernier en 2011).  

Le 10e de Paris-Roubaix 2016 jouera-t-il sa carte personnelle ? En cas de course mouvementée, animée par le vent, peut-être, et encore. Son rôle sera avant tout de faire tampon entre ces deux équipes en une. Et la tâche ne s’annonce pas aisée. Demare, maladroitement, semble le confesser : « On aura toujours, nous deux, (Bouhanni et lui) l’envie d’accrocher un résultat. Par contre je pense que nos équipiers pourront essayer de se mélanger ». Non seulement il n’est pas sûr que les coureurs tricolores vont œuvrer en équipe… mais il n’est même pas certain qu’ils tentent de le faire.

« C’est le meilleur moyen de tout louper »

Bouhanni, lui, réfute l’idée d’un clivage. Sur fond de méthode Coué. Le finisseur attitré de la formation Cofidis nie tout contentieux avec son alter ego de l’équipe Fdj (formation au sein de laquelle ils ont eu du mal à cohabiter pendant 4 ans) : « il n’y a aucun souci entre nous, ce sont les journalistes qui montent la mayonnaise », et appelle à l’union, derrière l’un d’eux : « pour moi ce n’est pas possible de faire deux trains (…) diviser l’équipe en deux, c’est le meilleur moyen de tout louper lors du Championnat du monde ».

Dur d’imaginer qu’il soit entendu : voir sept Bleus emmenant Demare et Bouhanni, roue dans roue, l’un se sacrifiant pour l’autre, serait une sacrée surprise. Une bonne surprise, pour le public français qui attend le successeur de Laurent Brochard depuis près de 20 ans (1997).

Toute stratégie a ses avantages et inconvénients. Celle pour laquelle Bernard Bourreau a opté aussi : engager deux potentiels gagnants permet de se prémunir d’un pépin technique ou d’une méforme, de garder un joker. Et pourquoi ne pas en garder deux, d’ailleurs ?

Et si cela ne changeait pas grand-chose ?

Les Allemands jouent la carte « monstre à trois têtes » par exemple, présentant Marcel Kittel, John Degenkolb et André Greipel sur la ligne de départ. Là aussi, cela peut paraître incongru… et cela deviendra génial si l’un des trois lève les bras. C’est la loi du sport, la loi du résultat.  

La composition de l’équipe de France ne change pas fondamentalement l’équation aussi limpide - battre l’élite du sprint mondial sur un circuit totalement plat - que corsée, à laquelle Arnaud Demare et Nacer Bouhanni, ce dimanche, seront confrontés.

Simon Farvacque  

 


Sources : 

http://www.francetvsport.fr/videos/video-bouhanni-jamais-ko-362565

http://www.francetvsport.fr/videos/video-demare-reve-de-maillot-arc-en-ciel-362693

Publié le 14.10.2016